• stukisan

L'illustration d'un espace poétique

Ceci n’est pas une bande dessinée, ni un roman graphique.

C’est un objet poétique à votre disposition

pour rêver et imaginer !

l'écumeur des temps perdus



Stuki et Karima se rencontrent à l’âge de 12 ans. Le temps de partager deux années de collège, des cours de karaté et la production d’un chef-d’oeuvre méconnu de la bande dessinée, “L’Ecole, quel sport !”, trois planches humoristiques inspirées par leur vie de collégienne ! Puis Stuki déménage à plusieurs centaines de kilomètres de son amie. A l’époque, pas de téléphone mobile… Leurs études respectives les éloignent quelques années mais elles renouent au début de leurs vies professionnelles. L’une travaille dans une agence de publicité, l’autre dans l’enseignement. Au milieu des années 2000, Stuki propose à Karima de faire une bande dessinée. Enthousiastes, elles imaginent des personnages, une histoire, définissent la narration, le découpage des planches… Stuki fait des dizaines de dessins, Karima écrit le synopsis et les dialogues… Des heures partagées de discussions passionnées !

Mais la vie fait que le projet sans cesse poursuivi n’aboutit pas.

En 2018 tout a changé. La vie des deux amies, leurs envies, mais aussi la technologie qui offre de nouvelles possibilités de publication et de partage.



Stuki et Karima n’ont plus envie de publier une bande dessinée. Telles leur héros, Kaïros, elles ont envie de revenir sur leurs temps perdus qui se confondent avec la genèse et les méandres de l’histoire imaginée. Et elles souhaitent laisser enfin leur petit monde s’évader des cartons à dessins. L’abandon de la structure narrative de la bande dessinée ouvre d’autres horizons. Chaque image est choisie et retravaillée comme un temps essentiel de l’histoire initiale.


Et les textes dialogués laissent place aux poèmes.

Aux lecteurs d’imaginer l’histoire, et surtout de se perdre en rêverie et en contemplation !


Un artbook se concrétise ! Il porte en lui tous ces moments heureux partagés à imaginer, échanger, écrire, dessiner, rire et rêver. Et à vivre.


Nous publions une image par mois, dans l’onglet “Le temps perdu du mois”. Les autres images, placées dans l’onglet Jusqu’ici, sont les fragments d’une histoire que le lecteur est invité à reconstruire et à imaginer.

En survolant chaque image vous pourrez zoomer dans le dessin, ce qui ouvrira une nouvelle possibilité de voyage…Nous sommes souvent frustré(e)s de voir des dessins en basse résolution sur internet. Cette option vous permettra de plonger dans les détails et de découvrir de nouvelles parcelles poétiques inspirantes !


La quête de notre héros, devenue la nôtre, se prolonge à travers la création du compte Instagram de “Karistuki


Notre objectif, pouvoir éditer un artbook et faire des installations invitant aux rêves.


Pour toutes informations, vous pouvez nous joindre sur contact@lecumeurdestempsperdus.com


Merci à Yvan Gapin pour son aide et son partenariat pour la création du site Internet.